Thierry Salmon est né à Bruxelles (Belgique) le 27mars 1957, dans une famille d’universitaires. Dès son adolescence, il met en pratique son intérêt pour l'art sous toute ses formes (théâtre, cinéma, danse…) dans la création de spectacles scolaires.
Il entre à vingt ans au Conservatoire de Bruxelles, où il étudie l’art dramatique. Il réalise durant cette période, au lycée de Berkendael, une première mise en scène : Orphée de Jean Cocteau. Après deux ans, il quitte le Conservatoire et participe à différents spectacles, tantôt comme acteur, tantôt comme costumier ou scénographe, avant de retourner vers la mise en scène avec L'Oiseau Bleu et Instar, au Rideau de Bruxelles, en 1980.



En 1979, il collabore à la création du collectif « L'Ymagier Singulier » avec lequel il réalise Rimbaud 1871 – 1873, puis Le Moine de Lewis en 1981 et Fastes/Foules en 1983. C'est avec ce dernier spectacle, inspiré des Rougon-Macquart de Zola, qu'il conquiert l'Italie qui devient sa patrie de prédilection.



Après la dissolution de l’ « Ymagier », il part en Italie où il réalise, en 1985, Il Passagio et en 1986 A. da Agatha, deux spectacles inspirés de l'oeuvre de Marguerite Duras. Il Passagio, réalisé sur la grève du fleuve Era, recréait, par l'utilisation théâtrale d'un paysage naturel l'ambiance particulière du Sud-Est asiatique. A. da Agatha, inspiré d'un récit relatant une histoire d'amour incestueuse entre un frère et une soeur (incarnés par les jumelles Silvia et Luisa Pasello), se déroulait à la fois sur la scène et dans le parterre des théâtres classiques. Le prix UBU 1986 de la meilleure mise en scène fut décerné à Thierry Salmon pour ce spectacle.



En juillet 86, pour le festival de Santarcangelo, il conçoit et réalise les Premesse alle Troiane, d'après Cassandre de Christa Wolf. Dans un vaste amphithéâtre naturel, ce spectacle retraçait les vicissitudes de la communauté formée par les femmes des Troyens hors des murs de la ville et loin des clameurs de la guerre.



En 1987, Thierry Salmon crée à Modène La Signorina Else, d'après Arthur Schnitzler. À ce monologue intérieur, il avait offert une dimension polyphonique en utilisant, comme un filtre, la réalisation imaginaire d'une dramatique radio et en investissant à nouveau le parterre (occupé cette fois par les spectateurs qui en avaient été exclus dans A. da Agatha).



En janvier 1988 commence à Gibellina un travail par étapes sur Les Troyennes. Avec un premier groupe d’actrices belges et italiennes, le metteur en scène présente La casa di priamo au Teatro Nuovo. Se joignent, au fur et à mesure du travail, des actrices siciliennes et allemandes avec lesquelles il présente Der Schild des Hector au Kampnagel à Hambourg, puis des actrices françaises avec lesquelles il présente Le Tombeau d'Achille dans le cloître de la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon puis dans l'île du Frioul à Marseille. Les Troyennes, interprété par l’ensemble des 34 comédiennes, est monté dans son intégralité dans les ruines de Gibellina en août 1988, avant d'être présenté au Teatro dell'Arte à Milan, au Théâtre Grec de Barcelone puis aux Halles de Schaerbeek à Bruxelles. L' accueil est enthousiaste et unanime. Thierry Salmon reçoit pour ce spectacle L'EVE de la mise en scène en Belgique et le prix UBU du meilleur spectacle, de la meilleure musique et de la meilleure scénographie en Italie.



En 1990, Thierry Salmon met en scène, pour le Zuidelijk Toneel aux Pays-Bas, La Passion de Gilles, livret écrit par Pierre Mertens pour l’opéra. Séparé ici de la musique de Philippe Boesmans, le texte - d’une violence et d’une nudité absolue - est mis en espace à Breda, dans un couvent transformé en sous-bois jonché des corps inanimés des soldats de Jeanne d’Arc.



L'année suivante, il crée "Syzygie ", qu’il définit non comme une compagnie mais comme une cellule artistique et administrative qui sert de référence à un réseau de personnes issues de différents pays qui se joignent à ce noyau selon les nécessités et les besoins de chaque projet.



En avril 1991 commence à Modène le projet Dostoïevski. Différentes étapes de ce travail sur Les possédés sont réalisées en Italie et en Russie.



La première, tre studi per i demoni, est présentée successivement dans un ancien centre des jeunesses fascistes à Modène, dans un ancien asile d’aliénés à Volterra et dans un cloître à Riva del Garda. L'équipe est composée d'acteurs et d'actrices belges, italiens et français. Pour la deuxième étape, Quadrille, cinq acteurs russes de la compagnie de Vassiliev viennent se joindre à l'équipe initiale. Une première période de travail a lieu à Moscou au théâtre Taganka. La seconde se déroule à Modène.



En 1992 commencent les répétitions pour l'étape finale du spectacle Des Passions, au théâtre Pouchkine à Saint-Pétersbourg. Pour la suite des répétitions à Modène, deux acteurs de Vassiliev et le quatuor à cordes Danel se joignent à la compagnie. La création a lieu en octobre à l'Ancienne Abbaye du Val Saint-Lambert à Seraing dans le cadre des Rencontres Internationales de Théâtre Contemporain à Liège. Le spectacle est également présenté à Bruxelles (L'Atelier Saint Anne), Milano (C.R.T.), Modène (Drama Teatri San Geminiano), Barcelone (Mercat de les Flores), Prato (Il Fabriccone), Antwerpen (Singel), Taganrog (Memorial'nyj Cehovskij Teatr) et Munich (Theater der Welt'93).



Thierry Salmon prend part, en 1994, au Kunsten Festival Des Arts de Bruxelles avec la reprise de A. da Agatha et en 1995 avec la création de Faustae Tabulae, présenté ensuite au théâtre Arena del Sol de Bologne. Ce dernier travail, inspiré du Faust de Gounod et du Voyage d'Anna Blum de Paul Auster, a permis pour le metteur en scène la rencontre avec l'image filmée, les chanteurs lyriques et les citoyens au sein même de la représentation. En février 1995, il réalise également au Théâtre le Public à Bruxelles une nouvelle version de Madame Marguerite de Roberto Athayde avec Anne Marev, un spectacle dans lequel il avait joué 17 ans plus tôt aux côtés de la même comédienne ( dans la version de Christian Mesnil présentée au Théâtre National de Bruxelles).



En 1996 débute à Palerme, en Sicile, un travail sur les Amazones: L'Assalto al Cielo, d'après la Penthésilée de Kleist. Le projet, appelé plus tard « Projet Themiscyre » se penche sur les identités masculines et féminines : un sujet actuel dans une époque marquée par un profond désarroi.

Pour le même projet, il réalise ensuite (en 1997) une première étude, Thémiscyre 2 - come vittime infiorite al macello, présentée à Bruxelles, au Théâtre de la Balsamine, puis à Pontedera, en février de la même année. Dans cette première étape, il se penche davantage sur l’identité masculine en laissant la parole aux hommes. La mise en scène place sous microscope un moment crucial de Penthésilée et de L’Assalto al Cielo : celui de la captivité des hommes par les Amazones, qui devient alors le lieu et la forme d’un nouveau récit.



La deuxième étude, Thémiscyre 3 – Le vostre madri sono state piu solerti… présentée en juillet 1997 au Festival de Volterra, se fait la réponse à l’étude masculine, en montrant la situation du point de vue des Amazones.



Dès 1995, désireux de s’établir de façon plus durable à Bruxelles, Thierry Salmon avait proposé un projet de feuilleton théâtral et introduisait une demande de contrat programme, sous la forme d’un manifeste : le « Projet Nomad ». Ne recevant pas le soutien escompté, c’est en Italie, à Modène, qu’il trouvera à nouveau asile.



En mai et juin 1998, Thierry Salmon travaille avec l’Emilia Romagna Teatro à la préparation du Projet Feuilleton, qui aurait dû démarrer en janvier 1999. L’idée originelle était de réaliser un feuilleton théâtral en six épisodes, dans six villes différentes, précédés d’un « numéro zéro ». Ce projet, dense et complexe, allait bien au-delà de la mise en scène de théâtre habituelle, s’éclatant en de multiples ramifications telles la bande dessinée, internet, un numéro vert, la radio, la presse ou encore la télévision qui auraient permis de suivre tant l’histoire que les personnages.



Dans la nuit du 22 au 23 juin 1998, Thierry Salmon perd la vie sur une route entre l’Italie et la Belgique.


Warning: main(pages/googleAnalityc.php) [function.main]: failed to open stream: No such file or directory in /home/thierrysx/www/pages/thierry-salmon-biographie.php on line 59

Warning: main() [function.include]: Failed opening 'pages/googleAnalityc.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/lib/php') in /home/thierrysx/www/pages/thierry-salmon-biographie.php on line 59