Projet Amazones

Projet Thémiscyre


S’appuyant sur la Penthésilée de Kleist, le projet Thémiscyre (le nom donné par Kleist à la capitale imaginaire des Amazones) se penche sur les identités masculine et féminine et les relations entre les hommes et les femmes, un sujet actuel dans une époque marquée par un profond désarroi. Créé à l’occasion du Progetto Amazzone, vaste rencontre mise sur pied par Anna Barbera et Lina Prosa sur le thème du « cancer dans la mythologie, la réalité et le spectacle, à travers la science et le théâtre, L’Assalto al cielo a démarré à Palerme en 96. Le caractère événementiel de la manifestation dans laquelle ce spectacle s’inscrivait ne permettait pas d’envisager un avenir réaliste (nombre élevé d’acteurs-trices, espace non théâtral, aménagement inamovible,…). C’est le désir de remodeler le spectacle afin de le rendre diffusable dans les salles de spectacle qui poussera Thierry Salmon à développer le projet Thémiscyre 2 et Temiscira 3 tout en conservant dans ses grandes lignes les choix dramaturgique et esthétiques élaborés à Palerme.

Affiche

L'Assalto al Cielo

affiche

L’assalto al cielo.


Les femmes de Troie devenues le butin des grecs triomphants ; les femmes scythes qui ont vécu la même chose mais qui se sont libérées et ont voulu le rester. D’autres encore ! Les Amazones, autonomes, c’est-à-dire auteurs de leurs propres lois et, de ce fait, coupées de l’autre. Renoncer à l’autre c’est se mutiler soi-même.Ce n’est pas un hasard si pour les amazones cette mutilation à lieu dans la poitrine, à la place du cœur ; ce qui les oblige à « transférer » ailleurs leurs sentiments. Leur reine Penthésilée le sait bien.elle ne voudrait certainement pas partir à la conquête du ciel, à la recherche d’un bonheur illusoire. Mais lorsqu’elle affronte Achille, elle perd aussitôt son propre «  nomos », la loi intérieure qui la sauvait. Car la rencontre avec l’autre est une maladie :accepter le défi des sentiments c’est ouvrir une autre plaie, c’est mourir dans l’autre. Voilà ce que dit le mythe ; et le théâtre le dit à travers le corps des acteurs. G.Manzella « De la réalité au mythe : La conquête du ciel à Palerme »


L’assalto al cielo à été créé en 1996 à Palerme, en Sicile

Photos

Distribution

Vers les photos du spectacle

Production

Teatro Biondo Stabile di Palermo

Città di palermo Assessorato alla Cultura

Associazione Arlenika


Mise en scène

Thierry Salmon


Dramaturgie

Renata Molinari


scénographie et costumes

Patricia Saive


Lumière

Vincent Longuemare


ambiance sonore

Luc D'Haenens


Rythme

Renato Tonini


Mouvements

Monica Klingler


Distribution

Marie Bach Serena Barone Tadzio Baudoux Stefania Bonafede Eric Castex Lorenzo D'Angelo Elvira Feo Simonetta Goezi Cécilia Kankonda Dimitri Linder Stefano Lodirio Filippo Luna Maria Grazia Mandruzzato Giovanni Martorana Pietro Massaro Mariano Nieddu Tamayo Okano Paola Pace Giusva Pecoraino Laura Peduzzo Giuditta Perriera Sabrina Petyx Enrico Roccaforte Fabrice Rodriguez Candy Saulnier Almerica Schiavo Roberta Vitale Nadia Volpe


Régisseuse de plateau

Rossana Raddi


Assistants mise en scène

Carmen Blanco Principal

Roger Bernat


Assistant à la scénographie

Stefano Serra


Entraîneur Physique

Vincenzo Nicoletti


Coordination générale

Nicolo Stabile


chef des services techniques

Pietro Seffer


Son

Sergio Beghi

Giuseppe Alterno


Chef constructeur

Giovanni Di Blasi


Chef Machiniste

Damiano Di Fazio


Premier électricien

Nino Annaloro


Couturières

Carmela Rubino Maria Romano Erina Agnello


Accessoiriste

Maria Pecoraro

Presse

« L’assalto al cielo, opera di un regista nomade, con la sua spiccata fisicità, la sua vocazione multiculturale (Pentesilea é un’attrice giapponese, si recita in lingue diverse, si interpretano canti e ritmi mediterranei) non poteva che nascere qui, nelle città dei possibili, in un capannone di una fabbrica abbandonata alla periferia di tutto »


Bimestrale di Cultura e intervento Sociale

Supplemento a « La terra vista dalla luna »

Anno 1 n°3, Nov/déc 1996, - Roberto Giambrone.



« Thierry Salmon met een gastproduktie in Palermo »

De Bestorming van de hemel »

« Maar alles schudt, wat hij niet draaglijk vindt, de mens weerspannig van zijn schouders af ; Hij duldt alleen de druk van matig lijden. »

De Morgen, vendredi 29 novembre 1996.



« Spettacolo di solidissima architettura, suggestivo sul versante gestuale ma meno riuscito su quello della parola »

Giornale di sicila, jeudi 21 novembre 1996 – Salvatore Rizzo.



« Palermo, la scena delle amazzoni »

« Il progetto, dice Lina Prosa, « e nato proprio perchè il vissuto potesse coincidere con l’impegno sociale e culturale ». E sopratutto per rompere barriere di silenzio, paure, tabù legati al corpo femminile »

Il manifesto, mercoledi 20 novembre 1996 – Cristina Piccino.



« … l’impalcatura su cui stanno issati viene spinta avanti contro le panche distese nella sala, col fragore violento di un terremoto. Ultima vibrante emozione di questo bellissimo spettacolo. »

Il manifesto vendredi 22 novembre 1996 P24– Gianni Manzella.

Il manifesto vendredi 22 novembre 1996 P25– Gianni Manzella.



« Il regista Thierry Salmon a Palermo con un spettacolo sulle Amazzoni »

L’intervista

L’Unità2, 18 novembre 1996 – Rosella Battisti



« En plaçant cette histoire de l’affrontement entre les hommes et les Amazones dans un contexte résolument actuel, Salmon décape le mythe et en évite dès le départ toutes les interprétations figées. » …

« evitant toute tentation guerrière ou hystérique, Salmon a construit un spectacle magnifique et obsédant où les gestes les plus quotidiens sont vécus sans emphase ni théâtralité mais avec une justesse et une simplicité bouleversante. »

Le Soir, mercredi 4 décembre 1996 - Jean-Marie Wynants.



« Intervista al regista Salmon che debutterà a Palemro con »l’assalto al cielo ».

Un spettacolo per discutere di cancro al seno fra mito e scienza. »

« Come hai aggiornato questo tema ? »

« Esiste un amazzone dei nostri giorni ? »

« Lo spettacolo sarà il punto di arrivo di un lavoro che hai cominciato alcuni mese fa e che si è concentrato sopratutto sull’espressività corporea. E’ una costante della tua ricerca ? »

« E’ per questo che hai riunito persone molto diverse tra loro ? »

Liberazione, sabato 2 novembre 1996 – Roberto Giambrone.



« L’assalto al cielo è une sfida continua, un affrontamento che culmina nell’impressionante combattimento tra Achille e Pentesilea. Questa tragica parabola di un amore impossibile quanto necessario e desiderato (« uomini e donne si batterano come lupi inferociti e non ne sapranno il motivo ») è metafora di una condizione esistenziale che Salmon ha posto al centro del suo lavoro… »

Liberazione, 21 novembre 1996 – Roberto Giambrone.



« De la réalité au mythe : La conquête du ciel à Palerme » p 1 et 2, traduit de l’italien par Danièle de Béchon.

« Salmon, proche de la dramaturgie de Renata Molinari, à choisi de partir d’une situation concrète. Les spectateurs, dès leur entrée dans un vaste entrepôt, se trouvent aussitôt – réminiscence pirandellienne du théâtre dans le théâtre – à l’intérieur d’un espace scénique en cours d’installation…. »

« From reality to Myth : Assalto al Cielo in Palermo » p 2 et 3

« Salmon, close to Renata Molinari’s dramaturgy, chose to start with a concrete situation. Immediately upon entering the vast warehouse, spectators find themselves inside e scenic space in the process of being installed – Pirandellian echoes of the theatre in the theatre.

Ubu European Stage n°6, 1997 1 – Par Gianni Manzella

Ubu European Stage n°6, 1997 2 – Par Gianni Manzella

Ubu European Stage n°6, 1997 3 – Par Gianni Manzella